Compagnie Selma95

direction artistique Françoise Boillat et Antoine Jaccoud

Née en 2005, la compagnie Selma95 a été fondée par l’écrivain et dramaturge Antoine Jaccoud et la comédienne Françoise Boillat. Attentive aux soucis du monde contemporain - la santé, l'éthique animale, ou la fin de la neige - mais décidée à porter sur eux un regard aussi ironique que documenté, elle propose des pièces et des monologues tout entiers dédiés à user de cet espace public qu'est le théâtre. L'anxiété généralisée, le désenchantement, ou encore les adieux à tout ce qui semble disparaître, tel est le territoire que Selma 95 aime investiguer dans une approche qui voudrait réconcilier critique sociale et langue poétique.

Dès l'été 2019, Selma95 reprend son spectacle Désalpe, une ode aux hivers perdus qui sera présenté au Théâtre de l'Orangerie à Genève du 20 juillet au 3 août puis dans d'autres lieux en Suisse.

En 2020/21, Selma95 présentera sa prochaine création, Dériver, une expérience théâtrale et touristique décalée qui plonge le public dans un tour guidé dans les rues de Thessalonique ou Alicante, sans lui faire quitter le pavé de la ville où il se trouve. .

en savoir plus, l'historique de Selma95

En juin 2005, au théâtre Saint-Gervais, à Genève, Antoine Jaccoud et Françoise Boillat présentent Les survivants, un Essai de théâtre documentaire qui donnait la parole à quatorze survivants du massacre de Srebrenica. Ces relations avec la Bosnie se poursuivent avec la création, le 15 novembre 2005, d’une pièce inédite en Suisse: Les Chiens, au Théâtre National de la ville de Tuzla, dans une mise en scène d’Haris Prolic. En novembre 2006, Antoine Jaccoud et Françoise Boillat créent En attendant la grippe aviaire, une nouvelle pièce qui met en perspective les grands effrois de notre temps, et que l’on trouve, avec les pièces précédentes, dans le recueil d’Antoine Jaccoud publié en 2007 aux Editions Bernard Campiche. En 2010, Selma95 crée à Lausanne Obèse, pièce semi documentaire qui mobilise des comédiens professionnels et des personnes en surpoids.

En juin 2011, En attendant la grippe aviaire, est créé en allemand sous le titre de Pandemie, au Stadt Theater de Bâle puis présenté à Cologne. Cette même année, Antoine Jaccoud écrit Désalpe, pièce dramatico-musicale, créée à La Chaux-de-Fonds en juin 2011, puis jouée aux Halles de Sierre, à l'Arsenic de Lausanne, au Schlachthaus de Berne puis à Cologne, en Allemagne, dans le cadre de l'édition 2013 du festival Globalize-Cologne. Désalpe est ensuite mis en ondes par la Radio Suisse Italienne, diffusé sur les ondes puis dans une série de salles de spectacles du canton du Tessin - avec des images d'archives des hivers tessinois d'autrefois – et figure, actuellement, au catalogue Selma95 des pièces en tournée. En 2014, Chambre d'amis est une pièce bilingue français-allemand qui est jouée en Suisse romande (Arsenic Lausanne, et Les Osses, Fribourg) et à Cologne.

En 2017 enfin, Antoine Jaccoud écrit Le monologue du zoophile que la metteuse en scène Emilie Charriot crée au théâtre Vidy-Lausanne en mai, ainsi qu’Avant, dialogue écrit pour Marthe Keller et Mathieu Amalric, également créé à Vidy en mai 2017, dans le cadre du Festival Être bête(s). Il écrit ensuite, toujours pour Mathieu Amalric, un nouveau texte, Au revoir, qui est présenté à Genève en novembre 2017 dans le cadre du festival « la Fureur de Lire ».